ouvrir-une-societe-de-nettoyage

Comment créer une entreprise de nettoyage : 7 étapes pour ouvrir une société de nettoyage

Vous avez la fibre entrepreneuriale et envisagez de créer votre entreprise de nettoyage ? Vous ne savez pas par où commencer : statut juridique, aides à la création d’entreprise, formation ou achat du matériel…. Voici les 8 étapes clés pour une ouvrir votre société de nettoyage ainsi que des conseils de pros pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté !

Comment ouvrir une entreprise de nettoyage ? Quelle formation suivre pour créer une entreprise de nettoyage ? Bien qu’aucune formation particulière en soit nécessaire pour une ouvrir une société de nettoyage, l’activité est plus complexe qu’il n’y paraît puisqu’elle requière de nombreux savoir faires aussi bien en relation avec cette activité, que des savoirs faires généraux en gestion d’entreprise. Créer son entreprise de nettoyage et gérer une entreprise de nettoyage comprennent diverses tâches comme : la gestion des produits d’entretien, la gestion des plannings, l’analyse de la productivité, le suivi comptable, la prospection commerciale… Si une formation précise n’est pas obligatoire, une aide en gestion d’entreprise sera toujours un atout pour vous aider à mieux piloter votre entreprise. Voici les 8 étapes pour créer votre entreprise de nettoyage et quelques conseils utiles pour la gestion au quotidien de votre activité.

creer-une-entreprise-de-nettoyage.

1. Réaliser une étude de marché pour créer une entreprise de nettoyage

Peu importe la nature du projet dans lequel vous souhaitez vous lancer, il est indispensable de commencer par réaliser une étude de marché pour créer sa société de nettoyage, et dans le cas présent, une étude de marché du secteur du nettoyage

Les trois objectifs de l’étude de marché entreprise de nettoyage :

  • D’abord, il s’agit de s’assurer qu’il existe bel et bien une opportunité commerciale dans la zone où vous envisagez de vous implanter. 
  • Dans un second temps, cette étude de marché doit permettre d’identifier votre positionnement commercial : il doit être porteur et vous permettre de vous différencier par rapport à la concurrence. 
  • Enfin, ce travail sur l’étude de votre marché devra vous permettre de récolter les informations indispensables pour estimer le potentiel de chiffre d’affaires de votre future entreprise de nettoyage.

Pour réaliser l’étude de marché  de votre entreprise de nettoyage, il vous faudra procéder par étape. Commencez par analyser les tendances du secteur. Cela doit vous permettre de déterminer si celui-ci est en croissance et d’identifier les grandes tendances. 

Dans le secteur du nettoyage, distinguez bien sûr les besoins :

  • des entreprises privées (qui occupent les bureaux), 
  • des industriels, des commerçants, des établissements publics 
  • des particuliers. 

Ensuite, il vous faudra étudier les attentes de votre future clientèle. En fonction du ou des segment(s) de clientèle que vous viserez. Cette bonne connaissance des besoins de vos clients vous permettra de définir une estimation du budget moyen qu’ils sont susceptibles d’accorder à leur besoin en entretien et en nettoyage de leurs locaux, et des critères qui entrent en compte au moment de choisir un prestataire. Enfin, il vous faudra procéder à une étude détaillée de la concurrence. 

Outre une liste de vos concurrents directs, vous devrez vous pencher sur les services qu’ils proposent, sur leurs tarifs et le nombre de leurs employés. Vous devrez également essayer de percevoir si leur activité est florissante ou non, afin de vous inspirer de leurs réussites et/ou éviter leurs écueils. 

2. Choisir la structure juridique de votre entreprise de nettoyage

Toute création de société passe par l’incontournable choix du statut juridique. Pour votre entreprise de nettoyage, tout dépendra de la dimension que vous souhaitez lui donner. Cette décision est importante car elle impacte à la fois le régime d’imposition et le régime social du ou des dirigeant(s), ainsi que la gouvernance de l’entreprise. En la matière, les options sont nombreuses : la micro-entreprise, l’entreprise individuelle (à responsabilité limitée ou non) la société par action simplifiée (SAS) la société par action simplifiée unipersonnelle (SASU) la société à responsabilité limitée (SARL) l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Pour vous aider à choisir la solution la mieux adaptée à votre projet, nous vous recommandons la lecture de notre article consacrés aux statuts juridiques.

 Si vous voulez vous lancer seul et à moindre coût vous pouvez faire le choix de passer par le statut de la micro-entreprise. C’est un statut qui vous permet d‘avoir des obligations comptables limitées et un régime fiscal et social qui est en principe avantageux. Par exemple, être femme de ménage auto-entrepreneur est un statut qui est souvent recommandé et dans ce cas précis, utiliser un contrat de prestation de services est très pratique, car il fixe la relation contractuelle entre vous, le prestataire de service, et vos clients.


Enfin, dans tous les cas, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour créer une entreprise de nettoyage car ce n’est pas une activité réglementée. Gardez simplement en tête que l’activité de nettoyage est une activité artisanale et que vous devrez donc vous inscrire au Répertoire des Métiers.

3. Publier une annonce légale

La publication d’une annonce légale est une formalité obligatoire lors de la création d’une entreprise. Selon son statut juridique, les mentions obligatoires de la société sont différentes. L’annonce doit énoncer les mêmes informations que dans les statuts : objet social, montant du capital social, forme juridique, nom de l’actionnaire et adresse du siège social.

4. Constituer un dossier d’immatriculation

Le dossier d’immatriculation englobe tous les documents administratifs : statuts, attestation de la publication d’annonce légale, SIREN, justificatif de domiciliation, attestation des dépôts des fonds, formulaire M0 et frais de greffe. Après son dépôt, le greffe du tribunal de commerce vous envoie une attestation qui confirme la légalité de votre entreprise : l’extrait Kbis.

Le prix de ces formalités administratives se trouve entre 0 et 200 euros, dépendant de la forme juridique que vous avez choisie. Ce montant inclut le montant de la publication de l’annonce légale dans un JAL (Journal d’annonces légales) ainsi que la rédaction de vos statuts.

5. Définir les besoins humains et matériels d’une société de nettoyage

Les besoins humains pour la création de votre entreprise de nettoyage seront bien entendu proportionnels à vos ambitions et au choix de votre concept. Si vous souhaitez créer une micro-entreprise pour répondre aux besoins de particuliers ou de petits commerçants par exemple, vous serez seul aux commandes et à l’ouvrage. Si vous espérez d’emblée investir le marché du nettoyage de bureaux ou d’usines par exemple, il vous faudra une équipe formée et donc recruter du personnel qualifié.

Côté matériel, même constat : l’investissement de départ n’est pas forcément très important, mais il est nécessaire de prendre en considération le fait qu’une entreprise de nettoyage doit être dotée d’un équipement performant.

Ne lésinez pas sur la qualité afin de ne pas voir votre efficacité en pâtir – ou de devoir rapidement réinvestir pour cause de matériel rapidement obsolète ou défectueux. À vous d’identifier précisément la liste des équipements dont vous aurez besoin et de chiffrer le montant de l’investissement afin de le faire apparaître dans votre prévisionnel financier. 

6. Réaliser le business plan pour ouvrir entreprise de nettoyage

Voici un autre élément incontournable de la création de votre entreprise d’entretien et de nettoyage. La réalisation du business plan a un objectif fondamental : vérifier que, sur le papier au moins, votre entreprise sera rentable.

Ce business plan d’entreprise de nettoyage vous permettra également d’étudier en détail chacun des aspects de votre projet et de chiffrer le besoin de financement initial. Non seulement vous pourrez ainsi estimer la somme nécessaire au lancement de votre entreprise de nettoyage, mais vous pourrez aussi chiffrer les besoins pour ses premières années d’exercice.

Ne négligez en aucun cas ce travail, a fortiori si vous devez chercher un financement : le business plan vous servira de document de référence pour convaincre banques, business angels, et autres sources de financement potentielles de vous suivre dans l’aventure. 

N’hésitez pas à utiliser un modèle de business plan pour vous guider dans cet exercice essentiel. 

Modèle de business plan à télécharger

comment_faire_un_business_plan

WORD

7. Rechercher des financements de votre entreprise de nettoyage

Le montant de l’investissement initial nécessaire pour lancer votre entreprise de nettoyage dépendra encore une fois de la taille de l’entreprise que vous comptez créer.

Pour trouver les ressources nécessaires au lancement de votre projet, plusieurs solutions s’offrent à vous : prêt bancaire, crowdfunding, ou encore recours aux aides à la création d’entreprise émanant de Pôle Emploi ou des institutions publiques.

Enfin, parmi les aides disponibles, explorez tous les outils de gestion qui allègeront votre quotidien de nouveau chef d’entreprise : chez Zervant, nous vous proposons un générateur de facture en ligne gratuit, qui permet à n’importe qui de facilement créer de belles factures professionnelles au format PDF de manière intuitive. Dès lors que vous avez un nombre important de clients, vous pouvez opter pour le logiciel de facturation gratuit Zervant. Vous pourrez ainsi créer une base de données de tous vos services et clients et envoyer en quelques clics vos factures professionnelles. Pour cela, il vous suffit simplement d’activer votre compte.

Avez-vous besoin d’une solution de facturation gratuite ?

Zervant permet de créer et d’envoyer des devis et des factures facilement pour une facturation plus rapide et efficace.

Créer un compte gratuit
Zervant invoicing