Customer Story : Alice Pittacolo

La semaine dernière, nous avons rencontré Alice, un jeune photographe italienne dans son studio d’Helsinki. Sa spécialité? Photographier des bébés. Pourriez-vous rêver mieux comme job? Alice nous a parlé de son activité et nous a fait part de bons conseils pour les futurs entrepreneurs.

À propos d’Alice

Après des études d’Écologie et de Biologie de l’Évolution, Alice a commencé à travailler dans un groupe de Conseil. La découverte de l’environnement de travail se révéla un choc pour cette artiste qui s’imaginait courir dans les bois et sauver des arbres et non rester assise 10 heures par jour dans un bureau, à penser aux deadlines et à suivre des process.

Quelques années stressantes après, elle décide d’embrasser une nouvelle carrière, où elle pourrait voir le résultat concret de ses actions.

La photographie a toujours été sa passion, et un domaine dans lequel elle excellait. C’était également une opportunité pour elle de s’exprimer. Après tout, elle vivait dans un pays dont elle ne maîtrisait pas complètement la langue.

J’essaie de montrer aux parents ce que les enfants sont à mes yeux.

Son business

Dès le début de l’interview, on comprend à quel point Alice aime son métier.
Bien sûr, sa journée type commence avec des bébés en pleurs et de la paperasse. Mais au mois, elle peut organiser sa journée comme elle veut. Passer de tâches diverses de post-production à des séances photos rend son travail excitant. Naturellement, le métier d’entrepreneur comprend sa dose de stress et de challenges. Photographier des nouveau-nés par exemple peut s’avérer problématique. Il est déjà difficile de les faire poser et éventuellement sourire, mais imaginez ce dont ces petits rejetons sans couches sont capables…

Je passe beaucoup de temps à faire la lessive…

De plus, les femmes enceintes peuvent être peu confiantes. Construire une relation de confiance est donc important et fait partie du job. « Les gens sont plus beaux que ce qu’ils pensent » dit-elle. « Souvent on me demande ‘vous allez me photoshoper hein?’. Et la plupart du temps ils pensent que les photos ont été retouchées alors qu’elles ne le sont pas ». Les hommes peuvent se montrer encore moins confiants durant certaines séances.

Mais le manque de confiance est un aspect que l’entrepreneur elle-même connait. Elle nous a confié s’être sentie presque coupable la première fois qu’elle a été rémunérée pour son travail. Au vu de ses photos, on se demande pourquoi !

Je ne regarde jamais les photos d’autres photographes car j’ai l’impression qu’elles sont toujours mieux.

Mais en dépit de ces obstacles, Alice est contente d’être entrepreneur et ne changerait ça pour rien au monde. Elle peut désormais mesurer le résultat de ses actions et peut surtout mieux gérer son équilibre vie privée / vie professionnelle.

En fin de journée, je suis toujours heureuse.

alice_pittacolo3

Projets futurs

Alice a de grandes ambitions pour le futur. Pour le moment, son objectif principal est de déménager dans un studio plus grand, où elle pourrait avoir une salle de détente séparée du studio. De par son héritage italien, Alice aimerait que son studio devienne un endroit communautaire, où les mères d’enfants en bas âge pourraient se rencontrer, discuter et partager leurs expériences.

C’est tout pour le moment. Une chose à la fois 😉

Zervant – L’outil qui lui sauve la vie !

Enfin, l’entrepreneur nous parle de Zervant et nous dit comment le logiciel l’aide à mieux gérer son affaire.

« J’avais l’habitude de faire comme tout le monde. J’utilisais Excel pour suivre ma compta, et Word pour envoyer des devis et factures. Je dois admettre que je suis plutôt paresseuse. Avec Zervant j’ai tout centralisé dans un seul endroit. C’est tellement facile et tout est connecté. »

Je n’ai besoin que d’un clic !

Elle apprécie également la base de données clients où elle peut mettre toutes sortes d’informations. « Je peux stocker des informations sur mes clients, avec des packages, ajouter les noms des enfants, ainsi que leurs goûts et attentes. Des fois j’ajoute même une photo de la famille dans le profile client. J’ai du mal à me rappeler des noms et visages de chacun. C’est très facile de facturer un client, je peux créer un nouveau package et n’ai pas besoin de le recalculer à chaque fois. »

Pour finir, l’artiste a quelques mots pour le support client. « Le support est bon. J’ai toujours une super réponse à mes questions et souvent quand je suggère quelque chose, ma demande est prise en compte. Il est dynamique et répond à mes besoins. Je sais que quelqu’un s’occupe de moi et ça c’est vraiment important pour moi. »

Conseils pour futurs entrepreneurs

  • Avoir un business plan
  • Se tenir à son planning quotidien
  • Ne pas négliger le Marketing même si ce n’est pas votre truc
  • Soigner son réseau

À propos du dernier point, elle détaille : « Quand d’autres personnes font la même chose que vous ou sont entrepreneurs, c’est important de travailler ensemble. Quelqu’un peut vous voir comme concurrent mais je pense que c’est dommage car ensemble vous pouvez échanger vos idées et mieux réussir. Les gens avec le même métier que vous ont rarement la même cible ou spécialisation que vous. »

Le bouche à oreille semble également jouer un rôle important pour son business, et même s’il est difficile de le mesurer, nous pouvons dire que sa relation spéciale avec ses clients en est pour quelque chose.

J’aime mes clients.

Alice2

Logiciel de facturation - simple et gratuit

Facturation en ligne pour auto-entrepreneurs et petites entreprises

Zervant Invoicing Software
  • Logiciel gratuit en ligne
  • Facturation en déplacement, disponible pour iOS et Android
  • Pour les entreprises françaises