5 conseils pour passer d’employé à entrepreneur

Passer du statut d’employé à celui d’entrepreneur n’est pas juste un changement de poste. C’est un véritable changement de vie et le passage peut s’avérer difficile. Voici quelques conseils pour réussir ce changement de cap.

#1 Soyez prêt à devenir un vendeur

Ah vous êtes déjà dans la vente? Bon ça va, vous pouvez passer directement au #2. Si non, préparez vous… Car quelque soit votre métier actuel (Ingénieur informatique, plombier, éleveur de lamas…) et le secteur dans lequel vous voulez vous lancer, Il faudra vendre. Vendre vos produits ou vos services évidemment, mais aussi vendre votre projets à des investisseurs voire à des fournisseurs, et donc également vous vendre vous-même. Alors on regarde les meilleurs moments de Jean-Claude Convenant dans Caméra Café et on se met dans le personnage.

Image : www.kamera-kafe.com

#2 Osez investir dans des services professionnels

Même si l’heure sera à la gestion serrée des coûts, ne vous privez pas de mettre quelques euros dans les services d’un comptable, un logiciel de gestion, ou encore un conseiller fiscal qui vous feront gagner du temps et de l’argent.

Investissez dans des services professionnels

Image : www.seriesaddict.fr

#3 Oubliez votre vie sociale !

Bon ok, c’est peut être un peu exagéré, mais préparez-vous à un changement d’agenda. Fini les horaires de bureau, les afterwork, place aux e-mails pro un Dimanche à 1h du mat’. Mais le côté positif des choses : La flexibilité. S’il vous faut du temps libre pour un événement spécial, c’est vous le patron !

Fini les sorties entre amis

Image : www.dailycaller.com

#4 Soyez flexible

Puisqu’on parle des côtés positifs et de flexibilité, sachez profiter du mode de fonctionnement des start up. Sans validation de dossiers, d’aspects politiques ni de process, vous aurez tout le loisir d’essayer diverses techniques pour atteindre vos objectifs de la manière la plus optimisée possible.

Soyez flexibles

Image : www.thethirdstrike.blogspot.fi

#5 Travaillez votre réseau

Pour certain c’est un plaisir naturel, pour d’autres moins. Mais encore une fois, que vous le vouliez ou non, le succès de votre entreprise dépendra aussi de l’aide de votre réseau. Vous avez un copain qui fait des vidéos en free-lance pas trop chères? Deux ou trois connaissances qui peuvent faire office de prescripteurs? Ou encore un groupe Facebook d’ancien de la fac qui pourrait donner un « pouce » à votre page Facebook? Très bien, profitez-en. Mais n’oubliez pas qu’on ne reçoit pas sans donner. Sans vous transformer en plus grand hypocrite du monde, commencez à rendre service à votre réseau, même à ceux qui semblent moins « utiles ». Le Karma, vous connaissez? 😉

Travaillez votre réseau

Image : www.mycoop.com

Vous voilà prêt pour le grand saut.