amortissement_linéaire

Tout savoir sur l’amortissement linéaire comptable

Qu’est-ce que l’amortissement linéaire Lorsqu’une société investit dans une immobilisation, elle a la possibilité de l’amortir sur plusieurs années, c’est à dire de déprécier sa valeur dans le temps plutôt que d’inscrire son coût en une seule fois dans les charges de sa comptabilité. Concrètement, on débite le compte « Dotation aux amortissements » et on crédite le compte « Amortissement » chaque fin d’année durant la durée de vie comptable du bien.

La constatation de cette perte de valeur vient diminuer le bénéfice imposable, ce qui rend l’amortissement intéressant fiscalement.

L’immobilisation

Une immobilisation est une ressource pour la société et s’inscrit dans l’actif de celle-ci. Ce n’est pas une charge (consommée à court terme dans l’exploitation de l’activité). Elle peut être de trois types :

 Corporelle : par exemple une machine, une voiture, ou encore un bâtiment
✓  Incorporelle : par exemple un brevet ou un logiciel
✓  Financière : par exemple des titres financiers

Conditions

Un bien amortissable doit être :

D’une valeur supérieure à 500€
Un actif immobilisé perdant de la valeur au cours du temps
✓ Amorti comptablement

L’amortissement linéaire

L’amortissement linéaire est la dépréciation d’une immobilisation à échelle régulière.

Exemple : Un bien d’une valeur de 1000€ amortissable sur 5 ans sera déprécié de 200€ tous les ans (1000€ / 5 = 200€ ou 1000€ x 20%).

Cependant, la première et la dernière annuité sont calculées au prorata du temps d’utilisation.

Exemple : Si le même bien a été acquis le 01/10/2014, alors une première annuité de 50€ sera constatée car le bien n’a été utilisé que 90 sur 360 jours soit 25% du temps (200€ x 25% = 50€). La dernière annuité sera donc calculée sur le reste du temps soit 75% (200€ x  75% = 150€).

Nb : En comptabilité une année = 360 jours et donc un mois = 30 jours.

Si le bien n’est pas acquis le premier jour de votre année fiscale, les annuités s’échelonneront donc sur une année fiscale de plus que la durée d’amortissement.

Exemple :

AnnéeAnnuité
201450 €
2015200 €
2016200 €
2017200 €
2018200 €
2019150 €
 TOTAL1 000 €

Les annuités sont ici bien à chevale sur 6 exercices comptables.

Durée d’amortissement

Exemples de durées d’amortissement.

Constructions20 à 50 ans
Agencements, aménagements10 à 20 ans
Matériel de bureau, mobilier5 à 10 ans
Installations techniques5 à 10 ans
Outillage5 à 10 ans
Frais de recherche5 ans
Brevets, licences5 ans
Matériel de transport4 à 5 ans
Micro-ordinateurs3 ans

Linéaire ou dégressif, que choisir?

Toute immobilisation peut être amortie linéairement. L’amortissement dégressif offre cependant la capacité aux entreprises de soulager leur fiscalité à court terme en diminuant leur bénéfice comptable et donc d’investir plus facilement. Néanmoins, l’amortissement doit se faire de manière linéaire obligatoirement pour :

✓ Les biens d’occasion
✓ Les biens d’une durée de vie estimée à moins de 3 ans
✓ Les biens ne répondant pas aux critères d’amortissement dégressif

Lire l’article sur l’amortissement dégressif.

Modèle de tableau d’amortissement

Vous pouvez télécharger gratuitement un modèle de tableau d’amortissement ici. En renseignant la valeur de votre immo, la durée d’amortissement, la date d’acquisition, et la date de début de l’exercice, les annuités se calculent toutes seules.

Tableau amortissement linéaire à télécharger gratuitement sous Excel

tableau_amortissement_linéaire

Télécharger le modèle

Icônes par Freepik de www.flaticon.com