Tout savoir sur l'amortissement dégressif

Tout savoir sur l’amortissement dégressif

Une immobilisation peut être amortie de manière linéaire ou dégressive. Pour en savoir plus sur l’amortissement linéaire et sur l’amortissement comptable en général, veuillez consulter l’article sur l’amortissement linéaire.

L’amortissement dégressif

L’amortissement dégressif est une dépréciation avec annuités décroissantes et concerne des biens se dégradant plus rapidement en début de vie. Il est censé encourager les entreprises à investir en diminuant leur bénéfice imposable à court terme.

Le taux d’amortissement se calcule en appliquant au taux linéaire un coefficient fixé par l’Etat en fonction de la durée de vie comptable du bien. Ci-dessous les taux à appliquer (en 2014).

Durée d’amortissement Coefficient à appliquer
Égale à 3 ou 4 ans1,25
Égale à 5 ou 6 ans1,75
Supérieure à 6 ans2,25

La particularité de l’amortissement dégressif est que les annuités sont calculées en multipliant par le taux d’amortissement la valeur net comptable en début d’exercice et non la valeur initiale. Et afin de mettre la valeur à zéro en fin de vie, le taux linéaire est utilisé une fois que celui-ci est supérieur au taux dégressif.

Exemple : Prenons un bien d’une valeur de 1000€ amortissable sur 5 ans.

L’indice à appliquer est 1,75. Le taux linéaire est 20% (100% de la valeur sur 5 ans). Le taux dégressif est donc 20% x 1,75 = 35%.

AnnéeValeur Début d’exerciceAnnuité d’amortissementAmortissements cumulésValeur nette comptable en fin d’exerciceTaux linéaire
11 00035035065020%
265022857842325%
342314872527533%
427513786313750%
51371371 0000100%

La première année, l’immo est dépréciée de 350€ (=1000€ x 35%). La valeur du bien est donc désormais de 650€.

La deuxième année, l’immo est dépréciée de 228€ (=650€ x 35%).

Et ainsi de suite jusqu’à ce que le taux linéaire en fonction du nombre d’années restantes devienne supérieur au taux linéaire. Ici : en année 4, restant 2 années à amortir, le taux linéaire est 50% (supérieur à 35%) et l’annuité est donc égale à 137€ (= 275€ x 25%).

Cependant, l’immo doit être calculée au prorata du temps d’utilisation la première année. La différence avec l’amortissement linéaire réside dans le fait que le temps est calculé par mois et non par jour. Tout mois entamé compte pour un mois entier. En revanche, la dernière année étant calculée sur 100% de la valeur restante, nul besoin de calculer de prorata.

Exemple : Le même bien est acquis 05/10/2014

L’immo ayant été utilisée seulement 3 mois sur 12 en année 1, la première annuité est de 88€ (=(1000 x 35%) x 3/12).

La deuxième année se calcule normalement sur la valeur comptable restante (913 x 35% = 319) et ainsi de suite.

Linéaire ou dégressif, que choisir?

L’amortissement dégressif offre la possibilité de diminuer ses bénéfices comptables de manière plus rapide les premières années et favorise donc l’investissement. Cependant, pour bénéficier de l’amortissement dégressif, un bien doit obligatoirement :

✓ Être neuf
✓ Avoir une durée de vie estimée de minimum 3 ans
Faire partie de l’une des catégories de biens définis par l’article 39 A du code général des impôts

Quelques exemples de biens amortissables de manière dégressive :

Immo Aortissement degressif

Modèle de tableau d’amortissement dégressif

Vous pouvez télécharger gratuitement un modèle de tableau d’amortissement. Le tableau dégressif se trouve dans le 2ème onglet. En renseignant la valeur de votre immo, la durée d’amortissement et le mois d’acquisition, les annuités se calculent toutes seules.

Icônes par Freepik de www.flaticon.com