Un sur-amortissement de 40% grâce à la loi Macron

Sur-amortir de 40% ses immobilisations avec la nouvelle loi Macron

Une bonne nouvelle pour les PMEs ! La nouvelle loi Macron comporte un passage intéressant sur les amortissements, à savoir : Un « sur-amortissement » de 40%. Concrètement, cela signifie une hausse « comptable » de vos dépenses (et non de votre trésorerie bien sûr), et donc un baisse de votre impôts sur les bénéfices.

Cet amendement vient compléter le deuxième volet de la loi Macron et est censé relancer les investissements des entreprises.

Sont concernés: les immobilisations acquises entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016.

Exemple chiffré

Par exemple, et en théorie, si vous achetez une machine d’une valeur de 10 000€, d’une durée de vie estimée à 4 ans, vous devriez normalement amortir 2 500€ tous les ans. Avec cette nouvelle loi, vous pourrez amortir 2 500 x 1,4 = 3 500€. En fin de vie, votre machine vous aura donc « coûté comptablement » 14 000€, 40% de plus que ce qu’elle vous aura réellement coûté.

Attention cependant, cette mesure étant fiscale et non comptable, il convient de comptabiliser ses amortissements normalement en comptabilité, et de pratiquer une déduction fiscale complémentaire lors du calcul du résultat fiscal sur le tableau 2058-A de la liasse fiscale pour aboutir à une déduction fiscale de 140% de la valeur du bien.

Modèle de tableau d’amortissement avec « sur-amortissement »

Ce fichier Excel vous propose de calculer vos annuités d’amortissement avec les 40% supplémentaires : https://zervant.com/fr/download_accounting.php?file=Modele-Gratuit-Tableau-Amortissement-40.xlsx

Voilà un coup de pouce à l’investissement qui devrait participer à la reprise tant attendue !

Merci à Fabien pour les précisions sur cette méthode.