Book-shepherd

Nous nous sommes rendus en Ecosse pour rencontrer Chris Bryce, book-shepherd, éditrice, et fondatrice de Spotlight Editorial, afin d’en savoir plus sur comment le book-shepherding peut vous alléger la tâche considérablement lorsque vous publiez votre travail, quels conseils elle a pour ceux qui aspirent à devenir entrepreneurs, et afin de comprendre comment l’utilisation de Zervant a aidé son entreprise.

Pouvez-vous parler un peu de votre entreprise ? De quoi s’agit-il, et quand l’avez-vous fondée ?

Mon entreprise s’appelle Spotlight Editorial. J’offre mes services en tant que rédactrice, éditrice, et book-shepherd (approx : consultante en accompagnement à l’édition / directrice d’ouvrage). Cela inclut généralement des reformulations (pour pages web, publicités, blog, marketing), de la rédaction de demandes de bourses, de discours, ou bien de l’aide pour co-écrire aussi bien des oeuvres de fiction que des textes académiques. Je fais cela depuis 2011.

Qu’est-ce qu’un book-shepherd, exactement ?

Imaginez que vous avez terminé d’écrire un livre, et que vous avez décidé de le publier vous-même. C’est super, mais par où commencer ? Vous pourriez passer beaucoup de temps à essayer de comprendre comment rendre votre travail compatible avec les systèmes d’Amazon ou de Kindle, à créer une couverture, acheter un ISBN, écrire votre promotion, et prendre une multitude d’autres décisions. Vous pourriez faire tout cela vous-même, ou vous pourriez vous faire aider. C’est là que le book-shepherd entre en jeu. Un book-shepherd vous guidera tout au long du processus de publication d’un livre en s’occupant d’autant de tâches administratives que vous le souhaitez. Cela réduit considérablement la complexité de l’auto-édition, et gère une foule d’obstacles à votre place.  

Pourquoi avez-vous décidé de devenir entrepreneuse, et comment avez-vous eu l’idée pour votre entreprise ?

Retourner à un travail à plein temps après la naissance de mes enfants n’était pas possible pour moi. Être entrepreneuse me permet de faire ce que j’aime, tout en pouvant passer du temps avec ma famille. J’ai toujours aimé travailler avec les mots, et désormais, je suis une geek des mots professionnelle. Ma formation auprès de la Society for Editors and Proof-readers (Société pour les éditeurs et les correcteurs) m’a donné l’idée de devenir rédactrice, éditrice, et book-shepherd.

Quels challenges avez-vous rencontré lorsque vous avez démarré votre activité ? Avec le recul, que feriez-vous differemment ?

Je passerais certainement plus de temps que je ne l’ai fait à essayer de comprendre comment tout cela fonctionne. J’aurais réglé toutes les tâches administratives qui accompagnent la création d’une entreprise, et je me serais occupée du désordre engendré plus tôt que je ne l’ai fait.

Qu’aimez-vous le plus dans le fait d’être entrepreneuse, et qu’aimez-vous le moins ?

J’aime la diversité dans mon travail, et être mon propre boss. Les clients heureux illuminent mes journées. Je dirais que je certaines tâches ingrates et répétitives peuvent m’agacer.

À quoi ressemble une journée de travail ?

Je commence par amener mes enfants à l’école, et le chien en balade. Je vais ensuite voir les clients que j’avais prévu de voir ce jour. Après manger, je crée du contenu web, ou je travaille sur des oeuvres de fiction ou de non-fiction que j’ai à éditer. Je passe également beaucoup de temps à charger des nouveaux livres à vendre sur Amazon et Kindle. J’aime terminer la journée avec un peu de networking. La majorité de mon travail peut être réalisée à toute heure du jour ou de la nuit, ce qui est un réel avantage.

Quels sont vos projets concernant l’avenir de votre entreprise ?

J’aimerais faire grandir mon entreprise afin qu’elle devienne une marque, puis la vendre lorsque je serai prête.

Quel conseil donneriez-vous à celles et ceux qui prévoient de devenir entrepreneurs ou entrepreneuses concernant la création d’entreprise ?

Faites ce que vous aimer, et les longues journées de travail, ainsi que les délais fous à respecter qui viennent avec la création d’une entreprise ne seront pas un problème.

Quand avez-vous commencé à utiliser Zervant ? Quels services de Zervant utilisez-vous le plus, et comment pensez-vous que l’utilisation de Zervant est bénéfique à votre entreprise ?

J’ai commencé à utiliser Zervant en 2018, principalement pour créer et envoyer des factures. Au départ, ma facturation était assez désorganisée, et me prenait toujours trop de temps. Cependant, après avoir commencé à utiliser Zervant, tout est devenu super-rapide et professionnel. Je suis bien meilleure désormais dans la gestion de tout cela, et l’aspect professionnel de tout ce que j’envoie résulte également  en mes clients me payant plus rapidement.

Enfin, qu’aimez-vous le plus à propos de Zervant ? Que souhaiteriez-vous voir changé ou amélioré ?

Je trouve que les factures à l’aspect professionnel que je peux envoyer depuis Zervant m’aident à me faire payer plus rapidement, et Zervant me permet de suivre mes paiements et de m’y retrouver plus facilement. Concernant les améliorations, tout ce qui permettrait de compiler les déclarations d’impôts plus facilement serait bienvenu !

Si vous souhaitez en apprendre plus sur Spotlight Editorial, vous pouvez visiter le site internet de Chris à https://www.spotlighteditorial.com et Twitter @Spotlight_Ed. En plus de son site internet, suivez ses vlogs très informatifs !

Logiciel de facturation - simple et gratuit

Facturation en ligne pour auto-entrepreneurs et petites entreprises

Zervant Invoicing Software
  • Logiciel gratuit en ligne
  • Facturation en déplacement, disponible pour iOS et Android
  • Pour les entreprises françaises