acompte arrhes blog header

Acompte, arrhes, quelles sont les différences, et que choisir ?

Les acomptes et les arrhes sont deux formes d’avances différentes. Mais quelles sont justement les différences ? Que faut-il préférer ? Lequel des deux vous protège le mieux en tant qu’entrepreneur ? Nous répondons à ces questions dans cet article.

Il est très simple d’éditer des factures avec des acomptes grâce à un logiciel de facturation simple et professionnel tel que Zervant. N’hésitez pas à créer votre compte, l’utilisation de Zervant est gratuite.

Essayer Zervant gratuitement

Les arrhes, what arrhes they?

Arrhes : définition

Les arrhes correspondent généralement à de petites avances, environ 10 % du montant total de la vente. Elles n’engagent ni le vendeur, ni le client à honorer le contrat. Une des parties peut se rétracter.

Lorsque le client se rétracte, les arrhes ne lui sont pas remboursées. Il est libéré du contrat, mais il ne récupère pas cet argent. Un accord à l’amiable est cependant possible pour récupérer tout ou partie du versement des arrhes.

Lorsque c’est le prestataire qui se rétracte, il doit verser deux fois le montant des arrhes à titre de dédommagement. Un accord à l’amiable est possible également dans ce cas, si le prestataire doit verser des arrhes.

Les acomptes

Acompte : définition

Les acomptes, eux, engagent les deux parties. Lorsqu’un client verse un acompte, il s’engage à verser le reste de la somme. Le vendeur est lui engagé à effectuer le travail, ou fournir la marchandise, pour le ou laquelle il a reçu un acompte. Aucune des deux parties ne peut se rétracter sans encourir le risque de devoir payer des dommages et intérêts.

Arrhes ou acompte, que choisir ?

Afin de vous protéger contre les mauvais payeurs, préférez les acomptes, et n’hésitez pas à demander des acomptes conséquents en cas de doute sur la solvabilité de votre client. Bien sûr, ceci protège également le client lui-même en ceci que vous ne pouvez vous-même pas vous rétracter. Tout acompte payé engage les deux parties à honorer le contrat.

Attention, si votre facture ne stipule pas un acompte, toute avance reçue pour la facture concernée sera automatiquement comptée comme des arrhes, et ce même si vous mentionnez les acomptes dans vos conditions générales de vente. Il faut bien vous assurer d’indiquer, et de nommer, un acompte sur votre facture.

Avec Zervant, vous pouvez créer des factures d’acompte en quelques clics.

Essayer Zervant gratuitement