comment-ameliorer-sa-tresorerie

Comment améliorer sa trésorerie ? 5 conseils pour améliorer la trésorerie de votre entreprise

Comment améliorer sa trésorerie ? Optimiser sa trésorerie est un enjeu crucial pour toute entreprise, surtout lorsqu’elle est en phase de croissance et que le besoin en fonds de roulement (BFR) augmente rapidement. Retrouvez dans cet article 5 conseils précieux pour retrouver une trésorerie positive.

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à améliorer la trésorerie de votre entreprise. Peut-être souhaitez-vous gonfler un peu votre trésorerie avant d’entamer des investissements ? Ou bien souhaitez-vous établir un « matelas » financier pour vous prémunir d’une défaillance éventuelle ? Quelle que soit la raison, pas d’inquiétude, nos experts vous donnent les conseils les plus importants.

Qu’est-ce que la trésorerie d’une entreprise ? Définition.

Il n’y a pas de secret : en tant qu’entrepreneur ou auto-entrepreneur, vous devez comprendre le mécanisme financier qui permet à votre société de dégager (ou non) des excédents de trésorerie. La trésorerie d’une entreprise représente le total des sommes disponibles. C’est un poste du bilan à part entière, qui contient à la fois le solde des comptes bancaires et le montant de la caisse, pour les entreprises qui en ont une.

Généralement, si votre trésorerie est sous tension, c’est parce que le financement de votre activité est trop gourmand et aspire littéralement vos liquidités. Il est alors judicieux d’y remédier rapidement, en diminuant votre besoin en fond de roulement (BFR). Une bonne gestion de la trésorerie de l’entreprise est indispensable pour :

  • Maintenir son équilibre financier ;
  • Optimiser sa liquidité ;
  • Diminuer ses coûts d’emprunt ;
  • Anticiper le risque de faillite.

Grâce à une bonne trésorerie, c’est-à-dire en améliorant ce qui peut l’être, vous allez permettre à votre entreprise d’optimiser ses finances, en conjuguant les deux objectifs que sont la sécurisation des sommes qui doivent être disponibles à tout moment, et le placement à plus long terme du reste. Sur un plan comptable, la trésorerie se matérialise par la différence entre le fonds de roulement (FR) et le besoin en fonds de roulement (BFR).


Conseil numéro 1 : Renégocier les termes de paiement avec vos fournisseurs

En premier lieu, vous pouvez commencer par améliorer la trésorerie de votre entreprise en vous focalisant sur vos entrées d’argent : peut-être ne vendez-vous pas assez, ou que vous n’avez pas assez de marge sur vos produits ? Votre base de clients est importante et pourtant les encaissements des factures tardent à vous parvenir ? Alors c’est peut-être que vous souffrez de délais de paiement trop longs et/ou trop nombreux. Et c’est sans compter sur votre stock sur lequel vous pouvez jouer afin d’augmenter la fréquence de vos encaissements.


Ainsi, le premier moyen pour comment améliorer sa trésorerie, qui demande souvent un simple coup de téléphone, est tout simplement de renégocier ses termes de paiement fournisseurs. Il est fréquent, notamment en Business to Business (B2B), que les factures fournisseurs soient réglées à 30, 60 ou 90 jours selon les industries.

Beaucoup d’entrepreneurs pensent que c’est une conversation difficile à tenir avec ses partenaires, mais pas du tout. C’est une discussion courante dans le monde des affaires.  Il suffit tout simplement d’en parler avec ses partenaires et de négocier ensemble des délais de paiement juste pour les deux sociétés, qui ne les mettent pas en péril, économiquement parlant. 

Une fois que vous aurez négocié auprès de vos fournisseurs le nouvel échelonnement de vos dettes, ces délais de règlement plus long auront pour effet d’augmenter la valeur de vos dettes fournisseurs, mais aussi votre passif circulant et donc votre besoin de fond de roulement.

Conseil numéro 2 : Augmenter les acomptes clients et/ou accélérer les paiements clients


Concrètement, vous pouvez légitimement demander des acomptes plus importants au moment de la commande pour que vous puissiez vous mettre au travail sereinement, avec déjà une partie des liquidités en banque. 

Pour toutes les entreprises, et cela quelle que soit leur taille, du grand groupe international, en passant par les micro-entreprises ou les PME, négocier des délais d’encaissement plus bas auprès de ses clients est une pratique courante. En réduisant les échéances accordées aux clients, votre entreprise pourra diminuer ses créances clients et son actif circulant. Ceci entraînera également une baisse de son BFR. A ce titre, vous devrez également mettre en place une bonne gestion de vos créances en effectuant des relances auprès des clients, que vous pouvez choisir d’effectuer manuellement ou automatiquement

comment-ameliorer-sa-tresorerie


Conseil numéro 3 : Adopter une gestion des stocks en flux tendus


Si votre activité implique une gestion des stocks, essayez d’optimiser cette dernière. En effet, si vous arrivez à diminuer les stocks nécessaires pour honorer vos commandes clients, vous aurez moins d’argent « immobilisé » dans votre entrepôt.

 Modèle de gestion de trésorerie – fichier Excel à télécharger gratuitement

 Modèle de gestion de trésorerie

Télécharger le modèle

Conseil numéro 4 : Diagnostic et tableau prévisionnel

Établir un diagnostic permanent de la trésorerie

Il s’agit de contrôler les valeurs du fond de roulement (FR), du besoin en fond de roulement (BFR) et des ratios financiers, en évaluant notamment les durées moyennes d’encaissement des clients et des règlements des fournisseurs ainsi que la fréquence des rotations des stocks. Ce diagnostic permettra de détecter à temps la dégradation de la trésorerie de l’entreprise et de mettre en place les actions correctives nécessaires.

comment-ameliorer-sa-tresorerie

Établir des prévisions

Les chefs d’entreprises et micro-entrepreneurs se dotent souvent d’un tableau de bord de trésorerie afin d’analyser l’évolution de la trésorerie à court terme et à long terme, notamment pour l’exercice comptable à venir et prévoir le cas échéant un financement adapté pour les investissements futurs de l’entreprise.

Conseil numéro 5 : Utiliser le financement sur facture ou « factoring » pour accélérer le paiement de vos factures clients


Demander des acomptes plus importants, des paiements plus rapides et recouvrer plus vite ses créances n’est pas toujours chose aisée. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une solution, plutôt méconnue, qui permet de se faire payer votre facture client en 24h, sans pour autant avoir à imposer ce délai à vos acheteurs : le financement sur facture ou « factoring ».

En effet, une entreprise peut être confrontée à des difficultés à comment améliorer sa trésorerie, alors même que son carnet de commandes est plein. Régulièrement, la cause est un trop grand nombre de délais ou de retards de paiements. Pour remédier à cela, l’affacturage est une technique de financement de trésorerie qui consiste pour une entreprise de faire financer ses factures par un organisme spécialisé appelé “factor”.

comment-ameliorer-sa-tresorerie

Le financement de factures pour les entrepreneurs est pour beaucoup un outil indispensable : cela reste une manière efficace de financer des créances client rapidement puisqu’il ne suffit en général que 24/48h pour obtenir l’argent des créances une fois ces dernières remises au factor.

Ce service fait partie des options que nous avons lancées récemment et qui sont accessibles depuis votre compte Zervant. 

Gérer sa facturation gratuitement

Commencez à facturer gratuitement !

Jetez vos vieux modèles de factures sur Excel et essayez notre outil révolutionnaire !

Créer un compte gratuitement
Zervant invoicing